la boetie partners

LE BAROMETRE

LE BAROMETRE

QU’EST CE QUE C’EST ?

Un baromètre facilite l’identification, l’expression et l’analyse des ressentis face à une situation ; il permet ainsi aux équipes de faire de leurs ressentis des objets de travail. Cette pratique est particulièrement puissante quand il s’agit d’aborder des problématiques plus chargées émotionnellement.

Les ressentis sont schématisés suivant un code à 4 couleurs :

  • Le vert représente un ressenti très positif, donnant de l’énergie de la joie, de l’envie,
  • Le jaunereprésente un ressenti, positif sans conteste, OK selon le jargon de l’analyse transactionnelle
  • Le Orange représente un ressenti négatif, dépassable mais négatif, que ce soit de la colère, de la crainte, de la frustration,
  • Le Rougereprésente un ressenti extrêmement négatif, difficilement dépassable.

En consolidant les réponses, l’équipe se dote d’une base pour une compréhension renouvelée de la situation.

 

 

POURQUOI NOUS L’AIMONS ?

  • Cela met le groupe en capacité de penser à un moment délicat.
  • Cela fournit la carte visuelle d’un problème complexe.
  • Les émotions intègrent des informations critiques. Avec le Baromètre, nous y accédons et nous les capturons. Par exemple, quand un projet ou une société sont menacés, peu de personnes se sentent autorisés à soulever des points polémiques. L’utilisation du baromètre les encourage et les autorise à s’interroger et s’exprimer de façon entendable par le management.

Une partie de notre travail consiste à aider les gens à comprendre leurs émotions, en leur épargnant un long et aléatoire chemin de développement de la conscience de soi.

Le fait de l’appliquer et de l’utiliser une fois suffit pour créer un nouveau langage et un nouveau type de dialogue pour les équipes en répétant la méthodologie et en l’appliquant à d’autres situations difficiles et complexes.

COMMENT L’UTILISONS-NOUS ?

Voici quelques situations typiques où nous utilisons le baromètre :

  • Pour lancer ou mener un diagnostic sur un projet complexe
  • Pour diagnostiquer les défis liés aux interactions au sein d’une organisation et affiner l’interprétation (cela peut fournir une forme d’analyse sociologique)
  • Pour faire un feedback à un leader notamment quand il est à la tête d’une équipe nombreuse (« comment vous sentez-vous par rapport à cette nouvelle stratégie ambitieuse ? »)
  • Pour aider les personnes à débrouiller des sentiments complexes (« la performance est-elle ici le vrai problème ou s’agit-il plutôt de la relation avec vos homologues / vos pairs ? »)
  • Pour évaluer l’état / l’engagement d’une équipe de management en aidant les gens à exprimer, démêler et résoudre, en partant de réactions instinctives (« je sens que notre manière de travailler ensemble peut être améliorée »)

Le process du baromètre peut être mené « en direct », y compris les réactions face aux résultats (à travers une ou plusieurs réunions), ou à travers une enquête en ligne.

D’OU CELA VIENT-IL ?

Le baromètre est à la confluence de trois courants de pensée : les techniques de coaching développées principalement par Vincent Lenhardt, l’approche psychanalytique du groupe telle que décrite par Jean-Claude Rouchy et la théorie HRO (High Reliability Organisations) de François Morel, qui a identifié que les organisations très fiables mettaient en place des process pour permettre à chacun de s’exprimer.